Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/02/2010

Et si la France déclarait la guerre aux poètes ! chantal goya se prend la moustache dans le friseur vapeur

 

La guerre n’intéresse pas les poètes

 

Bonjour je vends du vent

Je vis de l’air du temps

Mes chansons sont des fêtes

Et j’en ai plein la tête

 

La guerre les Talibans

Qu’est-ce qu’on en a à foutre

Nucléaire en l’Iran

Tu l’as dans l’œil la poutre

 

Français au Pakistan

On va vous mettre au pas

Il est venu le temps

D’enlever vos burqas

 

On fait partie d’l’OTAN

Et on est fier de l’être

Nos képis et nos guêtres

Le pas de l’oie tout l’temps

 

A la pêche aux moules moules moules

Avec mon p’tit panier et l’aide des traders

J’amasse et je roule roule roule

En décapotable de luxe lonlère

 

Le poète vend du vent

Et vit sur son divan

Qu’est-ce qu’il a dans la tête

Hors des chansons de fêtes

 

Jéhovah ou Allah

Contre Lady gaga

Nettoyons les ruskov

A la kalachnikov

 

Ce s’rait bien qu’à Bagdad

Le Lann Bihoué bagad

A grands coups de biniou

Fasse suer le burnous

 

Le ministère d’la guerre

N’est plus ce qu’il était

Y’a plus qu’des militaires

Qui aspirent à la paix

 

Dans la vallée là-bas la la la la la la la

Dans la vallée d’l’Euphrate

Y’a des sourates et y’a des blattes

Dans la vallée là-bas la la la la la la la

03/02/2010

La poésie d'aujourd'hui

 

Le poète

 

Coiffé d’un bitos black

Le cou ceint d’une écharpe

Rouge

 

Loden noir

Sombre futal

Des godasses en croco

 

Le grand poète

fier

s’avance

 

Faites-lui révérence

 

D’un geste large

Il rejette son écharpe

Par dessus son épaule

 

Puis triomphant

Une main gantée

Vers le ciel pointée

 

Il ouvre un large bec

Et déclame

 

«Ô toi mon adorée »

 

Tout est dit

 

La poésie

C’est comme ça aujourd’hui

 

Et mon cul

tout à fait

Du poulet