Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/05/2014

Indignation

On n’est jamais si bon

Que dans l’indignation

 

Faut s’indigner de tout

S’indigner comme des fous

Des anti conformistes

Des anti communistes

Des anti pas racistes

Des anti si sionistes

Des anti sémitismes

Des anti trop podes

Des anti la mode

Des anti européens

Des anti balladuriens

Des anti lit baldaquin

 

Quand on s’indigne

On est si digne

 

Digne dingue dong !

 

Faut t’indigner mon pote

Si tu veux pas qu’on t’note

Qu’on t’case dans un casier

Judiciaire dévirginisé

 

Allez ! tous à la fois

On s’indigne dans la joie

 

Je m’indigne

Tu t’indignes

S’indigner c’est si bon

C’est comme dans le jambon

C’est tout bon tout bonbon

On s’indigne

On est digne

 

Digne dingue dong !

 

Poésie gnia gnia

Gnia gnia

Comment ça va

bien ! ?

J'en suis si aise

Et toi Blaise, ça baise ?

Petit monde gentil

Peuplé de gentilles gentils

Tout le monde est si gentil

gnia gnia

 

OH ! comme c'est beau

Et j'aime quand c'est bio

gnia gnia

ça va ça va

et vous êtes si jolies

si jolis

et gentis

groin groin

frotte frotte

glote glotte

tout le monde se félicite

Félicie aussi

gnia gnia

 

La poésie

C'est gentil

gnia gnia

c'est pas bien compliqué

faut juste être poli

faut faire ami ami

faut se dire des papouilles

s'envoyer des pattemouilles

des nou-nouilles

des gnias gnias

en veux-tu en voilà

c'est gentil

merci

 

La poésie c'est pas les méchants

Les vilains

gnia gnia

les goujats

les pas bons méchants

qui veulent dire

des choses méchantes

des choses pas gentilles

c'est pas gentil

gnia gnia

 

gnia gnia gnia gnia gnia gnia gnia gnia gnia gnia gnia

en veux-tu en voilà

C'est pas plus compliqué que ça

tu mets 3 mots gentils

et tout l'monde est joyeux

on est heureux

on est tous si gentils

gnia gnia gnia gnia gnia gnia gnia gnia gnia gnia gnia

 

Allez, j'arrête là

J'ai épuisé tous mes gnia gnia

Et puis j'en ai jusque là

des gnia gnia

des blablas

des stances insipides

des vers stupides

des rimes lipides

qui dégoulinent

comme des liquides

spermines

des substances séminales

traces subliminales

d'orgasmes synthétiques

de gnia gnia pathétiques

 

gnia gnia

gnia gnia

 

01/02/2014

La République fornique rue du Cirque !

La République fornique rue du Cirque !

 

Chers citoyennes chers citoyens

Amis des reines ou plébéiens

Syndicalistes entrepreneurs

Unijambistes enlumineurs

 

À toutes les femmes ainsi qu’aux hommes

Je dis mesdames et gentilshommes

Fermez les yeux et restez cois

Cela ne nous regarde pas

 

La vie privée de notre roi

Ça doit rester de bon aloi

Ne pas tomber dans le gaulois

Récupéré par les médias

 

La République est bonne fille

Quand elle fornique à la Bastille

Rue du cirque ou sous la charmille

Où qu’elle astique les jeunes filles

 

Faut montrer aux bons citoyens

Que notre roi n’est pas un saint

Qu’il est comme eux qu’il a une queue

N’en déplaise aux acrimonieux

 

 

La vie privée de notre roi

Ça doit rester de bon aloi

Ne pas tomber dans le gaulois

Récupéré par les médias

 

 

Sur mon scooter je roule à fond

Je passe au vert comme un frelon

Et je fends l’air comme un ballon

N’en déplaise aux caméléons

 

C’est des histoires pas politiques

Des excursions pornographiques

Libertinages libidineux

Dévergondages un peu scabreux

 

 

La vie privée de notre roi

Ça doit rester de bon aloi

Ne pas tomber dans le gaulois

Récupéré par les médias

 

Le populo c’est bien connu

Ç’sont des ballots qui pensent qu’au cul

Alors bien sûr pour le zizi

Il compte sur’les paparazzis

 

Hop !  Circulez y’a rien à voir

Hop ! Éteignez faites nuit noire

Hop ! Hop ! Couchez fini la foire

Allez ronfler dans le dortoir

 

 

La vie privée de notre roi

Ça doit rester de bon aloi

Ne pas tomber dans le gaulois

Récupéré par les médias

 

 

24/05/2013

La politique, et les politiciens me foutent le bourdon .... et vous ?

Et pourquoi, S'il vous plaît, on ne ferait pas une chanson sur la pluie et le Président (poils aux dents) ?

Moi, en tout cas .....  je l'ai fait !

 

 


14/05/2013

La guerre n'intéresse guère les poètes

 

 


06/09/2012

Lettre pas fermée à Hollande, Ayrault, Bockel et tous les nuléaires o’philes !

 

 

Fessenheim : l'une des centrales les plus sûres, martèle Bockel .


Est-ce que l'homme est né avec des centrales nucléaires ?


A-t-il toujours vécu avec la surconsommation ?


Êtes-vous en mesure de démontrer que notre niveau de vie nous rend plus heureux ?


Vous déplacez-vous en hélicoptère, en avion personnel, avez-vous un bateau dans chaque port ?
Désolé, mais les petites gens ne voient absolument pas les choses comme vous. Le prix de l’essence les limite dans leurs déplacements et ils peuvent à peine réaliser le nécessaire.


Certes, pour faire vivre un Tapie il faut la consommation d'une ville de 10000 personnes au moins et pour un Sarko ou un Ayrault il faut faire chauffer la marmite ..... quelques privilégiés n’hésitent pas pour leur plaisir à consommer des quantités astronomiques d’énergie ! Ils s’en foutent que les prix s’enflamment, ils répercutent les coûts sur les pauvres gens …. Ainsi ce sont toujours les mêmes qui trinquent pour ceux qui s’enivrent !


Tous vos arguments ne sont qu’arguties !
Parce que vous vous comportez en défenseur d'un mode de vie qui mène droit à la destruction de la planète et que l'énergie atomique est le cancer qui nous tuera tôt ou tard puisque personne ne maîtrise cette technologie et que les déclarations péremptoires des ingénieurs atomistes ne sont contrôlées que par eux-mêmes.

 

Qu’allons-nous laisser en héritage à nos descendants ? La mort ?


A qui profite le crime ? Nous payons déjà le prix fort pour entretenir la machine infernale et les coûts délirants sont directement liés aux frais engendrés par l'entretien de centrales obsolètes et dangereuses et les coût abyssaux du retraitement des déchets radioactifs !

Il suffit de lire nos factures EDF pour le constater.


Je suis prêt à me passer définitivement d'électricité si cela peut sauver les vies de nos descendants. Etes-vous prêt à en faire autant ?

 




Apocalypse centrale nucléaire

Intro musicale

Les hommes ayant désintégré
Le verbe il ne reste plus rien
Pas une chimère ni un chien
La terre s’éteint déshéritée

Le ciel saturé d’uranium
De radium et de plutonium
S’obscurcit opaque infernal
Irisé de tons suie létale

La centrale nucléaire vomit
Ses poisons meurtriers maudits
Toute vie est désintégrée
Brûlée irradiée dépecée

A terre s’entassent pêle-mêle
Les âmes laides les âmes belles
Les âmes jeunes les âmes vieilles
Celle du poète celles des abeilles

Pont

refrain
Ces âmes amères sans sépulture
Peignent leur nature sur les murs
Exécutant une arabesque
Tantôt atroce tantôt grotesque

Chorus

Voyez ramper sans dignité
Ces âmes abjectes de députés
Qui ont voté le doigt en l’air
L’avènement du nucléaire

Ils cherchent en vain à échapper
A l’opprobre de l’humanité
Des milliards d’hommes qu’ils ont tués
Pour assouvir leur vanité

Mais ils ne peuvent éviter
Les coups violents bien mérités
Les injures grises ni les crachats
L’ire froide de la foule qui bat
Pont

refrain
Ces âmes perdues sans sépulture
Griffent leurs cris sourds sur les murs
Gigotent abracadabrantesques (masques carnavalesques)
Tantôt féroces tantôts clownesques

Chorus


Rouges de sang les âmes tristes
Des enfants errent innocents
Questionnent les âmes des présidents
Sur leurs motifs si égoïstes

Les mamans pleurent en silence
Sur ces décombres de violence
Les vies gâchées de leurs bambins
Ces petits corps de chérubins

L’âme festive du poète
Donne un dernier feu d’artifice
Ornant les ruines de la bâtisse
De fastueux scintillements de fête


Pont

refrain
Ces âmes amères sans sépulture
Gravent leur effroi sur les murs
Faisant ainsi une arabesque
Tantôt atroce tantôt gaguesque

Chorus

L’âme jaunie d’un chef d’orchestre
Ecrit hagard de sa baguette
Une partition sans queue ni tête
Qui s’évanouit par la fenêtre

Bleus effarés des musiciens
S’accordent sur le ‘la’ du rien
Aucun son ne sort de leurs mains
Désormais les accords sont vains


Les âmes lasses des spectateurs
Tirent une dernière révérence
Applaudissant tous en silence
L’exploit futile de ces acteurs

Pont

refrain
Ces âmes rongées sans sépulture
Gravent leur frayeur sur les murs
Faisant de grandes arabesques
Tantôt atroce tantôt burlesques

Chorus

Rien désormais n’a d’importance
La mort remet tout à zéro
A l’heure de la dernière danse
Chiens et princes sont alter ego

Les âmes glissent sur le vent
Voici venu la fin des temps
Les âmes légères comme des plumes
S’évanouissent dans la brume

Les autres lourdes et visqueuses
S’enfoncent flasques très nébuleuses
Vers les entrailles de la terre
Juste où l’on situe les enfers



11/02/2012

Comment faire la différence ?

Ce soir, à la radio, une émission spéciale Johnny Cash ....

 

Si on en croit le commentateur, il aurait dit, à la fin de sa vie ....

"Je ne m'excuse plus, je n'ai pas à m'excusez car sans l'alcool et sans les drogues, jamais je ne serais devenu ce que je suis et qui se tient devant vous aujourd'hui !"

 

Je sais ce qu'il me reste à faire !!!!!    AH AH AH !!!!!

01/02/2012

Quand les centrales nucléaires nous pèterons à la gueule, il ne faudra pas venir vous plaindre !

Attendrons-nous d'être morts pour fermer les centrales ?

 

12/12/2011

Après l'énorme succès de la Ballade du Roy de France, voici la superbe chanson des corsaires du Conquet !

Attention, avant d'écouter cette chanson, vous devez prendre un certain nombre de mesures ......

Sortez votre mouchoir

Bouchez-vous les oreilles

Prenez vos jambes à votre cou

Soyez pêt(e) à vous élancer précipitamment vers la sortie après que vous aurez cliqué sur la flèche de lancement de la chanson .....

 

Vous pouvez y'aller !

 

24/07/2011

Amy Winehouse, celle qui aimait le pichetegorgne est morte !

 

Straight to the death

 

Slowly but surely

My life is leaving me

 

I am going depth and depth

Straight to the death

 

 I feel like a skiing woman

Surfing on a lethal wave

 

Is this me or an idea

That I feel so lazy

Lazy to find courage

For a life of rage

 

Going straight to hell

Or straight to heaven

With gentle angels

Or daemons fuckers

 

New baby coming life crying

While the earth I am living

 

I am the wine lady

I was the wine Amy

 

05/06/2011

Poème métaphysique

 

15/03/2011

Apocalypse nucléaire ..... suis-je devin ? j'espère que nenni !

J'ai écrit ce poème en 2009 et je l'ai monté en clip le 12 février 2011.

 

04/03/2011

Testez votre sensibilité : êtes-vous gentil ou méchant ?

Tenez, pour un bon début de journée, je vous propose un mini spectacle interactif !


 
Mini parce que c'est très court. (moins de 3 minutes)
et
Interactif parce que vous allez devoir faire un choix !


 
Le thème  : le cirque.
 
 

Selon votre sensibilité, choisissez entre :
 
Le petit cirque gentil  une fin heureuse et gentillette    :love:  


 

 

Le petit cirque méchant  une fin méchante et pas consensuelle du tout !    :fou:  

 
Bonne journée   :)

12/02/2011

Apocalypse Nucléaire

Dans une ambiance de fin du monde, vivez les premiers la fin de l'humanité et ce qui nous attend après ...

 

26/12/2010

Quand j'en ai marre ....

Vous, quand vous en avez assez  ......  que faites-vous ?

 

Si la couleur de votre cuisine ne vous plaît plus ...

Si la guerre en Afghanistan s'éternise .... et qu'y meurent des hommes comme en meurent en Irak .....

Si on nous reporte la retraite à des âges pas possibles .... plus vieux même que Mathusalem .....

Si votre télé vous raconte tant de conneries que vous fermez le son et que vous lui tournez le dos ....

 

Vous, que faites-vous ?????

 

voici ma réponse :

(compositrice interprète : Patricia Virly)