Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

REVOLUTION

.

La télé est-elle la réalité ?

.

Chanson TRÈS colérique (mais pas cholérique)

.

.

 

REVOLUTION

 

 

  • De quoi se révolter depuis son canapé

     

            Sur la terre partout des affamés

              Femmes esclaves des hommes le corps violés rompus

              Des innocents exploités frappés

              Des enfants ciblés criblés battus

                                                                                                         

              La misère transformée en cauchemar

              La pauvreté la faim la soif devenus source de profit

              Des milliards pour payer le caviar

              Le champagne et les classieux confits

 

 

Refrain

 

Révolution

Dans mon salon

Bien installé

Dans l’canapé

Une cigarette

Bières en canette ho ho

Télé … réalité

 

 

 

2       La famille se révolte

 

                  Ma femme mon fils ma fille et mon chien

                  Me disent la vie c’est pas dans la télé

                  Faut te remuer trouver un turbin

                  T’as une famille très affamée

                                                                                                         

                   Tu t’lèves t’oublies ton canapé

                   Mets ton plus beau costume fil à fil et file

                    À Pôle-Emploi y cherchent toute l’année

                    Des gars comme toi expérimentés

 

 

Refrain

 

Révolution

mon beau salon

Mon canapé

Au mont piété

ça sent l’grillé

Papier mâché ho ho

Fini … la télé

 

 

3       L’équilibre retrouvé

 

                   J’ai retrouvé un boulot super

                   Je vends de beaux canapés des tables en verre

                   Et des télévisions bon marché

                   Je bosse toute la journée sans penser

                                                                                                         

                    Les gosses qu’on assassine sans pitié

                    Les femmes violées séquestrées et dépecées

                    La famine les innocents brûlés

                    J’ai plus le temps d’m’en préoccuper

 

 

Refrain

Révolution

Bonjour Salon

On a changé

Le canapé

Toute la famille

Qui s’égosille  ho ho

Le foot … à la télé

 

Écrire un commentaire

Optionnel