Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/04/2014

Poème à deux mains

Bien à l’écart, des beaux quartiers        Bien à l'étroit dans son costard rayé
Et de leur symbolisme altier,                 Avec sur la tête un sablier
On perçoit, à travers la brume              On croit voir une plume qui lui pousse
Une sombre vie, qui se consume.         Qui sort de son trou à mousse

Elle est celle, d’un pauvre diable           Pauvre diable en bien piteux état
Traînant sa silhouette misérable,         Tournant comme une girouette folle
Revêtue de poussiéreux haillons,         Soulevant poussières et crachats
Portant d’ineffaçables horions.            Portant son cartable à l'épaule

Il passe devant une mairie                    Il se présente à la mairie
Regarde le fronton, et puis rit               Espoir de se voir élire
La belle devise de la France                  La France à besoin de son délire
A pour lui, une odeur bien rance.         De ses odeurs fragrances pourries

Dans l’abîme, de son exclusion             Dans la cabine à érections
Il a perdu toute illusion.                        Il vote pour lui le con !
Destinée remplie, de ratures                Mais il à fait tout plein de ratures
Un fantôme, que la faim torture.          Sur le bulletin de forfaiture

Pour les guignols technocratiques         Les guignols zygomatiques
Il n’est juste qu’une, statistique           Ont ramassé un tas de tiques
Un chiffre classé dans un dossier         Auraient dû se laver les pieds
Et qu’ils ont aussitôt fait, d’oublier.        Auraient senti moins mauvais

Quand il poussera son dernier râle,        Quand on fera pousser les crânes
Dans l’indifférence générale,                  A la différence des bananes
Loin de l'égoïsme de ce monde,            Pas de besoin d'une égoïne
Son âme ira seule, jusqu’à sa tombe.    Pour que seules ils tombent

 

 

 

 

 

Signé : Mister X et Yfig

 

24/05/2013

Straight to death ... very sad song .... very badly sang !

I don't mind singing like a monkey !

 


12/01/2013

Yfig fait du lobbying !

 

Livres numériques de  Yfig

en vente sur Google Play

 

Yfig fait son cinéma 

Scenarii de cinéma courts et longs métrages   298 pages   6€

https://play.google.com/store/books/details/Yfig_Yfig_fai...

Vous aimez le ciné ???

Le vrai, pas les couillonades de ch’ti ou autres marsupipilamimi !!!!!

 

 

Un raout chez les ploutocrates

Pièce de théâtre – comédie de boulevard       86 pages    9 €

https://play.google.com/store/books/details/Yfig_Un_raout...

Rigolades et pochades à toutes les pages !

 

Métempsychose du bigorneau

Recueil de nouvelles                                   173 pages     4€

https://play.google.com/store/books/details/Yfig_M%C3%A9t...

 

 

 

 

Psychédélies

Pièce de théâtre - comédie de boulevard       60 pages    15€

https://play.google.com/store/books/details/Yfig_Psych%C3...

Les mésaventures de 2 psys pris dans un maelstrom de clientes et clients déjantés.

Bah ! oui, c’est normal quand on est psy d’avoir à faire à des dingues !

 

 

 

Ludmilla

Roman d’aventures                                  116 pages     9€

https://play.google.com/store/books/details/Yfig_Ludmilla_roman_d_aventures?id=Q3jJyoCvbPsC&feature=search_result

Première partie : chroniques Libyennes.

La Libye telle qu’on n’en parlera jamais …..  et une grande histoire d’amour.

 

Mel pot littéraire

Sketches humoristiques                            107 pages     10€

https://play.google.com/store/books/details/Yfig_Mel_pot_litt%C3%A9raire_sketches_humoristiques?id=KL6MCI4Y52gC&feature=search_result

 

 

 

DVDP la Joconde

Roman - polar artistique                          106 pages       9€

https://play.google.com/store/books/details/Yfig_DVDP_la_Joconde_polar_artistique?id=4fsvKwkl_fAC&feature=search_result

DVDP (David Van Den Prout) est vraisemblablement le plus grand détective privé de tous les temps. En plus, il se mêle des affaires des autres et s’instruit des arts picturaux ….

 

 

 

Aux ailes bleues du vent

Poésies chansons mirlitons                 129 pages          4€

https://play.google.com/store/books/details/Yfig_Aux_ailes_bleues_du_vent_po%C3%A9sies_chansons_mir?id=I474VSs3FZYC&feature=search_result

 

 

 

Apocalypse nucléaire

Pièce de théâtre comédie dramatique    38 pages      10 €

https://play.google.com/store/books/details/Yfig_Apocalypse_nucl%C3%A9aire_pi%C3%A8ce_de_th%C3%A9%C3%A2tre_com%C3%A9die?id=l9VngUa62zMC&feature=search_result

Que se passerait-il si quelques personnes survivaient à un cataclysme nucléaire ?

Une comédie dramatique non sans humour et philosophie.

 

 

Les aventures extraordinaires de Tata Baluchon

Roman – scénars ciné courts              140 pages      10€

https://play.google.com/store/books/details/Yfig_Les_aventures_extraordinaires_de_Tata_Balucho?id=Lngo9b5QY_sC&feature=search_result#?t=W251bGwsMSwyLDEsImJvb2stTG5nbzliNVFZX3NDIl0.

 

Tata Balluchon est une femme accorte, concierge dans mon immeuble de son état et qui est curieuse de tout. Elle s’intéresse aussi bien au Kung Fu qu’à la généalogie, la politique, l’épilation, la cuisine ou le baby sitting !

Las ! son principal problème c’est qu’elle ne fait que survoler ces domaines. En conséquence, elle mélange un peu tout et se fait des frayeurs effrayantes !

De l’humour, de l’humour et de l’humour !

 

18/07/2012

Mes oeuvres complètes sur Google Play ..... à prix très abordables

 

Vous attendiez tous cet évènement depuis fort longtemps ..... et moi .... alors !

 

Mais ça y'est !!!  Tout vient à point qui sait attendre !

 

Un raout chez les ploutocrates (pièce de théâtre et adaptation cinéma)

 

Métempsychose du bigorneau (receuil de nouvelles)

 

Ludmilla (roman d aventures)

 

Aux ailes bleues du vent (poésies chansons mirlitons)

 

Yfig fait son cinéma (scenarii de courts et longs métrages)

 

DVDP la Joconde (polar)

 

 

et bientôt .....

 

Apocalypse nucléaire  (scénar cinéma)

Mel pot littéraire (sketches humoristiques)

et

Psychédélies (pièce de théâtre et adaptation cinéma)

 

 

Bonne lecture, bon amusement !

 

 

 

13/07/2012

Savez-vous tweeter les tweets à la mode à la mode savez-vous tweeter les tweets à la mode de cheu nous ?

Le gouvernement Boukistanais, préoccupé par la mode tweet m’a demandé de me pencher sur le phénomène tweet pour voir ce qu’il en retweet ?

 

Voici un extrait de mes découvertes …….  Tweeteuses, n’est-il pas ?

 

 

 

Un tweet vaut mieux que pas de tweet … tu  tweeteras !

 

Je te tiens tu me tiens par la tweetechette le premier qui tweetera aura une tweetette !

 

Tu ne tweeteras pas ton prochain tweet !

 

C’éait un grand tweet plein de tweet on l’a tweeté dans son tweet !

 

Les tontons tweeteurs : Hum ! il est bon ce tweet ! Y’aurait pas du tweet dedans ? …. Y’en a !

 

Classique tweet : La main d’ma tweeteuse dans la culotte d’un tweeteur !

 

Vénus Callytweet : touche pas mon tweet !  je ne suis ni tweet ni tweeteuse !

 

Docteur tweetknock : n’auriez-vous pas tweeté ce tweet quand vous étiez petit ? Ne seriez-vous pas tombé sur ce tweet ?

 

Victor Hugotweet : tweet quand même un tweet à ce tweeteur dit le père tweet !

 

Si tous les tweeteurs du monde pouvaient s’passer de tweet ça tweeterait moins !

 

En famille : Dis ! t’as pas vu passer mon tweet ?

 

Professionnel du bâtitweet : C’est au pied du tweet qu’on reconnaît le tweeteur !

 

Économique : quand le tweet va …..  tout va !

 

CSG : l’augmentation des tweets tweetera de nouveaux tweets qui tweeteront le tweeteur :

 

Médical : non premium nocere du tweet ça pourrait vous tweeter le tweet !

 

Archéolotweet : on a retweeté un tweet vieux de plusieurs tweets qui n’avait pas tweeté tous ses tweets. Les tweeteurs en sont restés tout tweet !!!!!

 

Alcholotweet : tweeter hic ? Vous voulez hic ! que je tweet hic ! dans ce tweeteur hic ? Mais je n’ai pas hic ! tweeté monsieur le tweeteur !

 

Respect du tweet : Tweetallah est le plus grand tweeteur de tous les tweeteurs ! vous devez le tweeter au nom du tweet et pis c’est tweet !

 

28/06/2012

Liste exhaustive de celles et ceux qui n’ont pas la légion d’honneur (par ordre alphabétique !)

.

Yfig

.

19/01/2012

Yfig, doléances démocratiques et républicaines .....


Piston, vous avez dit piston !

Bonjour mesdames, mesdemoiselles, messieurs.
Qu’on le reconnaisse ou non, il faut bien en convenir, notre société française est organisée principalement autour du piston (des recommandations).
Certes, ce système de promotion n’est pas nouveau, les textes qui évoquent ce mode de cooptation sont pléthores de toutes les époques et dans toutes les strates de notre société.


Certains pistons sont anodins d’autres sont terrifiants.


Lorsqu’un emploi de fonctionnaire est occupé par un parent ou un ami, voir un affidé d’une organisation syndicale, on peut n’y voir qu’une entorse au principe d’égalité des citoyens et les critiques s’en émeuvent parfois.
Mais lorsqu’un PDG d’une grande entreprise publique est nommé pour ses accointances avec le président ou  le premier ministre, la pratique ne semble guère froisser les bonnes consciences.
Sarkozy a même poussé le bouchon jusqu’à officialiser la nomination du président de France Télévision par son bon gré.
Partout, à tous les échelons, à tous les postes, dans toutes les organisations qu’elles soient publiques ou privées les exemples de postes occupés par des pistonnés font florès !


Cette misérable habitude pourrait rester sans conséquences  ….. seulement voilà ….. nous connaissons tous des pistonnés si incompétents que leur impéritie engendre de terribles conséquences.
Et en contrepartie, on retrouve un nombre incalculable de jeunes diplômés de haut niveau (5,6 ans et plus après le bac ...) qui ne trouvent pas d’emploi.


Cette pratique est une gangrène pour notre Nation.


Un cadre supérieur sur deux est un incompétent notoire qui prend des décisions stupides et contraires aux intérêts de la société.

Et comme, malheureusement ce système se nourrit de lui-même, il semble impossible d’en voir la fin. Bien au contraire, avec la crise, il se développe très dangereusement. Chacun souhaitant protéger qui un parent, qui un proche ou un ami.


Bien entendu, le piston est hyperactif au plus haut de la pyramide sociétale et on ne compte plus le nombre de ministres qui ont obtenu leur maroquin par remerciements pour services rendus ou à rendre. Je ne donnerai pas de noms, mais des ministres de la défense, de l’économie, de la justice, de la santé …. Etc ….qui ont montré et démontré leur infinie incapacité à tenir la fonction, sont dans tous les esprits.


Qu’est-ce que le piston ?
C’est, tout simplement le rejet des compétences au profit de l’empathie familiale et du népotisme.
C’est par cette sordide pratique que nous retrouvons partout des personnes qui n’ont rien à faire là !


Des actrices et acteurs, des chanteuses et chanteurs, des écrivains, des cinéastes, des réalisatrices et réalisateurs, des animatrices animateurs, des chefs d’entreprises, des dirigeants de syndicats, des maires, des conseillers, des présidents de conseil régionaux, des députés, des sénateurs …..  etc …..


Les artifices de la fausse démocratie permettent à ce système de se maintenir fermement en place par la délégation de pouvoirs déférée via les élections.


Mais malheureusement, toutes ces élections sont truquées, à commencer par celle du président de la République qui est prise en otage par la pratique du parrainage des 500 signatures.


Les députés reçoivent des délégations de leurs partis, idem pour les sénateurs et tous les autres élus ….  Cette obstruction faite aux talents individuels sclérose notre société où grenouillent toujours les mêmes de leur enfance jusqu’à leur mort !


Chacun devrait pouvoir donner le meilleur de lui-même à la Nation. 

En confisquant les places électives, les politiciens démontrent leur volonté d’empêcher les forces vives de l’Etat de jouer leur rôle.
Quiconque a jamais adhéré à un syndicat, un parti, voire une association a pu constater que ces organisations sont le pré carré de 2 ou 3 potentats qui règnent en maîtres et écartent brutalement tous ceux qui se mettent en travers de leurs ambitions !
Pour asseoir leur pouvoir despotique, ils s’entourent d’une armée de permanents, salariés zélés et précaires qui doivent tout aux maîtres et à qui il ne viendrait en aucune façon l’idée de regimber !


Il faut limiter DRASTIQUEMENT la durée des mandats à tous les niveaux et  répartir plus sainement les subventions qui permettent le financement des candidats.


L’argent étant, à ce qu’on dit, le nerf de la guerre !


Il est inadmissible que les petits candidats (ceux qui ne participent pas d’une grosse structure) doivent payer de leur poche leur propre campagne !
On prétend vouloir la démocratie mais on empêche monsieur madame tout le monde de se présenter ! La démocratie ne rime-t-elle pas avec diversité ?
Allons, les candidats exotiques, qui se présentaient pour la défense des chaussettes sales ou du petit salé aux lentilles ridiculisaient-ils plus la politique que ceux qui aujourd’hui viennent nous vomir leurs promesses creuses et leurs insultes qui se voudraient être des bons mots ! ?


Quand Ségolène se trémoussait en représentation exhibitionniste au Zénith, était-elle plus crédible que Sarkozy fêtant sa victoire au Fouquet’s avec sa smala ou bronzant sur le pont du yacht de Bolloré ?


Allons, les politiques n’ont guère besoin de petits candidats pour être ridicules …..   au contraire, même, ça peut les sauver !!!!

Voilà, j’en ai fini avec mes doléances.


Il ne suffit pas de préconiser le retour du pouvoir au peuple, il faut mettre les moyens qui le permettent.

Or, quel autre moyen que la représentativité électorale ?



27/12/2011

Ma concierge dans tous ses états ! Le gouvernement (des farces et attrapes) décide de faire des gardiens d’immeubles des auxiliaires de police …….

 

 

Ma concierge dans tous ses états !  Le gouvernement (des farces et attrapes) décide de faire des gardiens d’immeubles des auxiliaires de police et en conséquence les arme d’un toufou, d’un pistolet à amorces, d’une bombe de chantilly …….


 

Après la décision de faire soigner les ruraux par les vétérinaires, le gouvernement jamais à court d’idées gaguesques, décide d’utiliser les gardiens d’immeubles comme auxiliaires de police.

 

Le toufou est une espèce de bâton à la con inspiré des feuilletons américains des années soixante. Son maniement relève de l’activité du cirque et son efficacité est plus incertaine qu’une tapette à mouches.

 

Le pistolet à amorces, jouet préféré pour noël de nos jeunes années (années soixante, toujours) est un petit jouet léger et cassable qui fait péter des amorces rouges qu’on insère en faisant bien attention de ne pas se faire pincer les doigts.

 

La bombe chantilly remplace la bombe lacrymogène jugée par trop agressive pour des concierges pas toujours aimées des locataires qui doivent leur donner tous les ans des étrennes quelque soit le temps qu’il fait.

 

 

 

Ainsi, dans la foulée des loi anti génocide, les concierges se trouvent être les toutes dernières victimes de la sénilité précoce du gouvernement sarkozyste qui ne sait plus quoi inventer pour divertir les français de leurs préoccupations majeures qui concernent le manger, le coucher et le chauffage.

 

 

 

Des fuites laissent à penser que la prochaine décision rigolote du gouvernement consistera à faire remplacer les maires par les cantonniers (qui dans le fond ne sont pas plus cons que d’autres !)

 

 

 

Je ne vous dis pas l’état de ma concierge !!!!

 

Elle accueille les locataires de l’immeuble dans le hall d’entrée, son balai à la main, la serpillière dans l’autre et le toufou dans sa main libre ….. elle fait ainsi une démonstration ‘live’ de ce que lui impose le gouvernement : balayer en lavant et en tabassant les intrus indésirés.

 

Nous avons déjà trois enfants de 3, 5 et 6 ans à l’hôpital, une grand-mère (la vieille bigote du cinquième) gisant dans une mare de sang dans l’annexe aux vélos et une femme enceinte assommée sur l’essuie pieds.

 

Moi, je passe par le garage du sous-sol et j’évite le hall …. Bien trop dangereux !

 

Le petit Belgacem qui avait son tabouret dans le hall et vendait des petits paquets de shit de troisième catégorie (coupé aux épinards de Tobrouk) a été expulsé manu militari et se retrouve tout con sur le trottoir entièrement recouvert de crème chantilly.

 

Si la situation n’était pas si dramatique …..  on en sourirait !!!!!

 

 

 

Vive la France et les idées cataclysmiques de nos chers bureaucrates.

 

 

 

 

26/09/2011

Devoir de mémoire

 

L'incroyable histoire de cette dame de soixante quinze ans qui a reçu un coup de poing dans la gueule par la poste !

 

 

Cette histoire se passe au fin fond de l'Ariège, dans un minuscule village de trois maisons, une dame de soixante quinze ans qui vit de chataîgnes, de noix, de choux et autres légumineuses avait complètement oublié une vieille querelle qui l'avait fait affronter l'autre villageoise âgée de soixante quartorze ans aujourd'hui.

Mais l'histoire de la querelle amoureuse entre les deux vieilles filles date de 1949.


Les deux jeunes filles étaient alors amoureuses du troisième villageois aujourd'hui âgé de quatre vingt ans et elles étaient prêtes à mourir pour lui.

Lui, devant cette surenchère des deux commères s'est engagé dans les spaïs et a vécu une vie d'aventure avant de revenir finir son âge dans son village.

Elles avaient fini par se pardonner mutuellement et celle de soixante quartorze ans avait totalement oublié qu'elle avait demandé à la poste de la grande ville d'envoyer par RAR un coup de poing à sa rivale en 1954.

La poste n'oublie jamais rien même si parfois le courrier met du temps à parvenir à destination.
Hier, donc, le facteur sonne à la porte de la vieille dame de soixante quinze ans et lui demande de signer le registre des RAR puis, sans perdre de temps, il lui fout son coup de poing dans la gueule.

Moralité :
Réfléchissez bien avant d'envoyer des RAR.

26/04/2011

La guerre coûte cher et nos moyens financiers ne nous permettent plus d’acheter des missiles. Le Ministère de la Défense envisage d’utiliser des boulets, comme dans le bon vieux temps de la guerre de cent ans !

 

Une dépêche venant d'iPidiblue sur nos téléscripteurs nous informe de cette initiative guerrière du Ministère de la Défense.

Le ministre argumente sa proposition en expliquant qu’un boulet, lancé du ciel par un avion, tombant sur un char fait autant de dégâts (si ce n’est plus) qu’un missile.

De plus (cerise sur le boulet) on limite considérablement les dommages collatéraux car, contrairement au missile, le boulet ne fragmente pas.

Seuls les soldats à l’intérieur du char seraient tués définitivement.

 

Cette décision militaire peut surprendre, mais quand c’est la crise, c’est la crise !

 

Je vais peut-être vous surprendre, mais j'y ai pensé toute la nuit !

 

Le fruit de mes cogitations nocturnes est amer et dubitatif tout à la fois !

 

Je me dis, en effet, qu'il faut être extrêmement bien entraîné pour parvenir à faire tomber du ciel un boulet sur un char !

 

Certes, le char n'y résistera pas  -  en raison des théories de Newton et de celles de de Broglie qui, si on les conjuguent, déterminent que le char sera écrasé par la simple pression des ondes émisent par le poids de la bombe avant même qu'elle n'atteigne son objectif .....  la bombe en elle-même ne faisant que terminer le boulot des ondes ....

 

Alors, car il faut bien tirer les conséquences de nos calculs dans un contexte financier (après le scientifique), je me dis persuadé que l'entraînement des pilotes reviendra plus cher que le bénéfice qu'on aura fait sur l'économie des missiles traditionnels.

 

Surtout si on prend en compte le nombre astronomique de boulets qui n'atteindront jamais leur cible !!!!

 

J'ai donc bien peur que tout ceci soit une très mauvaise idée et qu'il vaudrait mieux, en temps de crise économique majeure (ma retraite n'est toujours pas revalorisée) ... s'en tenir à la guerre traditionnelle et commencer à faire des tranchées un peu partout pour arrêter l'ennemi.

 

Bien à toi, vieux soldat.

 


01/12/2010

Noël approche, Nicolas et Carla vont fêter ça en famille ..... et les SDF ?

Tiens tes promesses, Nicolas, ouvre l'Elysée aux SDF pour Noël et prête leur Carla pour les réchauffer !

Si Rachida Dati voulait bien leur faire une petite inflation .......

 

03/02/2010

Aïe au cul

 

 

 

Aïe au cul (haïku)

 

 

 

 

 

escale glaciale

la fanfare entre en gare

tintamarre

 

 

 

seau plein robinet

la goutte se jette à l’eau

apprendre à nager

 

 

 

frissson nasillard

courent après le corbillard

quatre chevaux noirs

 

 

 

linceul et glaïeuls

au balcon de ton aïeule

tu pleurs comme une folle

 

 

 

carnaval rio

métro boulot sac à dos

c’est pas tout repos

(Pékin express)

 

 

 

Balancer la balançoire

Calice et ciboire

Canada au revoir

 

 

 

Je vais à la mare

Au bal des grenouilles

Circulez y’a rien à boire

 


 

Pour vous quelques pâtes

Cuites aux larmes citoyens

Saisies par huissier