Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/04/2010

marin des marinades

 

Mise à jour :

Cette chanson a été mise en musique et chantée par Max Lhopital et est enregistrée auprès de la SACEM.

 

Maman les p’tits bateaux …


Hé ho – hé ho – hé ho

Ho hé – écho – écho

Tempêtes et cahots

Bourrasques et rouleaux



Brique brique le pont

Mon gentil moussaillon

Dans l’embrun et la brume

De la cale à la hune



Dans les vents et l’écume

Sous l’orage l’infortune

Astique frotte sans répit

Sans te plaindre et sans cris



Ecarte les matelots

Qui te couvent des yeux

Te trouvent gracieux

Et t’offrent des cadeaux



Hé ho – hé ho – hé ho

Ho hé – écho – écho

Tangage et boléro

Roulis et vertigo



Hisse et haut matelot

Tu es fort maintenant

Tu maîtrises les flots

Tu peux parler aux grands



C’est toi qui à présent

Offre au jeun’ moussaillon

Des cadeaux des présents

Et des regards fripons



Tu parcours l’océan

Du nadir au zénith

De l’ouest à l’orient

D’indiennes en annamites



Hé ho – hé ho – hé ho

Ho hé – écho – écho

Indiennes en sari

Annamites bikini



Tu as une jambe de bois

Mais tu es capitaine

D’un galion de trois mats

Qui court la prétentaine



Tu as rempli tes coffres

De soieries et d’étoffes

De pierres et lingots d’or

De diamants tricolores



Tu as tranché des gorges

Et bu des alcools d’orge

Eventré sans vergogne

Des cafards des vigognes



Hé ho – hé ho – hé ho

Ho hé – écho – écho

Sabre de sang et d’or

Crâne de commodore



Tu as perdu tes dents

Scorbut et mauvais vents

Ton œil s’est fait la malle

Mais ne te fait plus mal



Le bandeau qui le cache

Porte une tête de mort

Car tu te crois bravache

Quand tu es presque mort



C’est la fin mon ami

Tu perds ton sang glacé

C’est la fin de ta vie

Bien trop vite passée



Hé ho – hé ho – hé ho

Ho hé – écho – écho

Adieu la belle vie

Les filles et l’eau de vie



03/09/2008

La poésie est-elle faite pour être lue ou pour être entendue ?

Voici ce que Voltaire en pensait :

 

 

 

Voltaire Correspondances choisies – Livre de poche 1990

p. 92 lettre à Louis Racine 14 mai 1736

Extrait …..

Je ne sais pas si quelque abbé Pellegrin ou quelque misérable puriste s'est donné l'attention ridicule de rechercher s'il y avait là un i grec; ce que je sais, c'est que le vers et non la rime est très répréhensible. Le feu du cœur"d'un amant comparé à l'embrasement de Troie est un concetto digne du Marino. Il eût mieux valu faire rimer hallebarde avec miséricorde.

Vous m'allez répondre qu'il faut penser juste et rimer de même et que c'est ainsi que vous et votre illustre père en usez presque toujours. Illa debuit facere et ista non omittere, et je vous répondrai toujours qu'il faut rimer uniquement pour les oreilles, et que si on rimait pour les yeux paon oiseau rimerait avec mouton.

Pauvres barbares que nous sommes qui du mot augustus avons fait le mois d'août, qu'on prononce ou, à quoi le ferons ­nous rimer?

Il y en a cent autres exemples.

C'est cette malheureuse contrainte qui fait dire à toute l'Europe que nous n'avons point de poètes, car le langage du théâtre où les Français ont excellé n'est point la véritable poésie, et les épîtres de Despréaux sont de la raison rimée sans imagination et sans beaucoup d'esprit et de grâces.

Quelle profusion d'images chez les Anglais et chez les Italiens! Mais ils sont libres, ils font de leur langue tout ce qu’ils veulent.

 

 

19/06/2008

Notre bon président installe ses fils et bru aux manettes.

Ca vaut bien un p’tit mirliton !

Nicolas not’ bon président

Elu au suffrage universel

Pour une durée de cinq ans

Ouvre et ce n’est pas virtuel

Toutes les portes de la Nation

Incontinent à ses rejetons

Sans demander l’avis du peuple

Mais à quoi bon le peuple

Election piège à cons !

Signé le p’tit mirliton .................  d'Ablon     c074.gif

20ab3c3d16a75b5a0d42d077d139ab14.gif