Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/12/2010

A chacun de mes pas

 

A chacun de mes pas

 

A chacun de mes mots un enfant meurt

A chacun de mes pas un enfant meurt

A chacun de mes actes un enfant meurt

A chacune de mes joies un enfant pleure

 

Mac Do Leclerc Auchan Carrefour Fouquet’s

Dior Vuitton Hermès Diesel la Redoute

BNP SG PARIBAS CL

Matignon Elysée Sénat la bourse

 

A chacun de mes mots un enfant meurt

A chacun de mes pas un enfant meurt

A chacun de mes actes un enfant meurt

A chacune de mes joies un enfant pleure

 

USA la Chine Iran Allemagne

Caviar foie gras truffes pain d’épice champagne

Rotschild Bordeaux Bourgogne Mouton Cadet

Saint Barth Acapulco Madère Jersey

 

A chacun de mes mots un enfant meurt

A chacun de mes pas un enfant meurt

A chacun de mes actes un enfant meurt

A chacune de mes joies un enfant pleure

 

IBM Mirosoft Bull DEC HP

British Petroleum TOTAL ESSO

Voyages beauté tourisme marche à pied

Rolls Royce Porsche Jaguar Citroën Peugeot

 

A chacun de mes mots un enfant meurt

A chacun de mes pas un enfant meurt

A chacun de mes actes un enfant meurt

A chacune de mes joies un enfant pleure

 

Air Sarko one guerre Pakistan jet set

Pipole argent les jeux en ligne gadget

Télé ciné artiste célébrité

Oscar César létal publicité

 

A chacun de tes mots un enfant meurt

A chacun de tes pas un enfant meurt

A chacun de tes actes un enfant meurt

A chacune de tes joies un enfant pleure

                                     

 

                                               Yfig  (21.11.2010)

01/12/2010

Noël approche, Nicolas et Carla vont fêter ça en famille ..... et les SDF ?

Tiens tes promesses, Nicolas, ouvre l'Elysée aux SDF pour Noël et prête leur Carla pour les réchauffer !

Si Rachida Dati voulait bien leur faire une petite inflation .......

 

05/11/2010

C’est toujours mieux ailleurs ………. surtout si t’as du pognon ……

 

 

Tu crois vraiment qu’t’es seul sur terre

Qu’il n’y a que toi dans la misère

Au lieu de pleurer sur ton sort

Tu ferais mieux de voir ailleurs

 

Sais-tu ce qui s’ passe au Népal

Se qui se trame au Sénégal

Tu rêves de vivre aux USA

Si tu savais s’qui s’passe là bas

 

Dans ta banlieue tu désespères

Tu dis qu’tu vis dans la galère

Mais que fais-tu pour t’en sortir

Sauf te comporter en martyr

 

A part la drogue tu sais quoi faire

Dans ta banlieue c’est quoi – l’enfer

Et en parlant de religions

Tes exigences sont légions

 

Manger que du veau baptisé

Que des vaches ayant communié

Du mouton qui pue pas des pieds

Des volailles qu’on n’a pas violées

 

C’est pas comme ça qu’t’y arrivera

Tu ferais mieux de prendre exemple

Sur ceux qu’ont des finances amples

Et qu’on ne traite pas de cailleras

 

Y nous cassent pas les roubignoles

Y font pas cramer les bagnoles

Les banquiers s’amusent de milliards

Les cons d’ pêcheurs bouffent des homards

 

Les agriculteurs de Bruxelles

Touchent des radis ramassent du blé

N’ont pas besoin d’faire la vaisselle

Les cuisiniers taxe diminuée

 

T’as pas compris pov’ouistiti

L’argent suffit pas d’ le gagner

Faut s’lever tôt pour l’ ramasser

Les subventions service compris

 

La prochaine fois tu t’souviendras

Cramer une tire rend bien service

A ceux qui les vendent et sévissent

Trafiquent à donf se font du gras

 

En 2012 tu voteras

Pour Yfig si tu veux qu’ça change

Y a que ceux qui baissent les bras

Qui se complaisent dans la fange

08/10/2010

Monsieur le président de la République laïque et démocratique Française faisant allégeance au vieux creux du Vatican, je me suis dit qu’une petite prière s’imposait

 

Prière au grand gaga

 

Je n’vais pas à la messe

Encore moins à confesse

J’aime pas les pince-fesses

Même chez la duchesse

 

Si je rencontrais dieu

Je lui dirais un peu

Ce que je pense de lui

Et de ses incuries

 

Je lui dirais tout ça

Juste entre quatre’s’yeux

Même si je ne suis pas

De la famille des dieux

 

Dis donc l’ami divin

Est-ce de boire trop de vin

Que tu n’as plus les yeux

Qui transperce les cieux

 

Tu reposes avachi

Dans ton vieux canapé

Sirotant ton whisky

Avec avidité

 

Tu refuses de voir

Des hommes les désespoirs

Tu préfères te complaire

Dans l’alcool de ton verre

 

T’es fin saoul vieux débris

D’éthanol ton esprit

Est rempli à plein bord

Puant comme un rat mort

 

Pendant que tu soupires

En relâchant des pets

Qui s’évaporent en spires

Et remugles suspects

 

 

La planète s’étiole

Et la faune et la flore

Et les hommes se meurent

Pendant que tu rigoles

 

Ta beuv’rie de vinasses

Secouant ta carcasse

De rires infâmes et crasses

Te rendent dégueulasse

 

Paraîtrait que ton nom

Varie dans la saison

En hiver Jéhovah

Puis à l’automne Allah

 

Une année Jésus-Christ

Et une autre Bouddha

Espères-tu que l’on prie

Un alcoolique fada

 

Qui passe ton son temps

A se conduire en fol

A jouer les idoles

Pour faire chier les gens

 

La haut sur ton nuage

Tu titubes tout en nage

Et bientôt tu dégueules

On en prend plein la gueule

 

T’es pas sérieux vieille chose

Faudrait que tu te calmes

Et que tu te reposes

Sous une feuille de palme

 

Que tu fasses une diète

Qu’en forme tu te remettes

Ou que tu passes la main

Car vois-tu les humains

 

 

En ont ras la casquette

De tes fantasmes infects

De tes frasques grotesques

Abracadabrantesques

 

Ton haleine de chacal

Pollue notre planète

Tes prélats girouettes

Au prêche radical

 

Attisent les colères

Qui entraînent les guerres

Incapables d’amour

Et privés de secours

 

Les peuples se déchirent

Se faisant abrutir

Par des prières débiles

Aux humeurs atrabiles

 

Alors mon vieux gaga

Dis à tes cancrelats

De nous lâcher le froc

De rendre leurs breloques

 

Et d’aller à la pêche

Ou à la chasse au phoque

De se foutre leur pébroc

Dans le fond de la crêche

 

15/09/2010

Pour celle-là, j'ai déjà la musique !!!!!! Rom Rom Rom Rom !!!!!

 

Rom Rom Rom Rom

Rom Rom Rom Rom

Rentrez chez vous

Ou chez Reding

Allez partout

Plum-Plum-pouding

 

Rom Rom Rom Rom

Rom Rom Rom Rom

Au Luxembourg

Pas à carrefour

Ou à Bruxelles

C'est sans appel

 

Rom Rom Rom Rom

Rom Rom Rom Rom

Rom Rom Rom Rom

Rom Rom Rom Rom

Rom Rom Rom Rom

Rom Rom Rom Rom

 

Rom Rom Rom Rom

Rom Rom Rom Rom

On veut plus d'vous

Ni de vos poux

On veut des sous

Pour nos ripoux

 

Rom Rom Rom Rom

Rom Rom Rom Rom

Taillez la route

En caravane

Jusqu'à Beyrouth

Ou Amsterdam

 

Rom Rom Rom Rom

Rom Rom Rom Rom

Dépêchez-vous

Ca craint pour vous

Y'a Sarkozy

Dans la chienlit

 

Rom Rom Rom Rom

Rom Rom Rom Rom

Rom Rom Rom Rom

Rom Rom Rom Rom

Rom Rom Rom Rom

Rom Rom Rom Rom

 

Rom Rom Rom Rom

Rom Rom Rom Rom

Regardez-vous

N'êtes pas comme nous

De not' pays

De Sarkozy

 

Rom Rom Rom Rom

Rom Rom Rom Rom

Rentrez chez vous

On reste ici

C'est not'pays

De Sarkozy

 

Rom Rom Rom Rom

Rom Rom Rom Rom

En roumanie

Z'avez une chance

D'mieux vivre qu'en France

De Sarkozy

 

Rom Rom Rom Rom

Rom Rom Rom Rom

Rom Rom Rom Rom

Rom Rom Rom Rom

Rom Rom Rom Rom

Rom Rom Rom Rom

 

Rom Rom Rom Rom

Rom Rom Rom Rom

Regardez-nous

On reste ici

On sue l’burnous

En Sarkozie

 

Rom Rom Rom Rom

Rom Rom Rom Rom

Faites-nous plaisir

Et à messire

Dans vot' roulotte

Not'masselotte

 

Rom Rom Rom Rom

Rom Rom Rom Rom

Emmenez-le

Bien loin d'ici

Le cauteleux

Le Tsarkozy

01/09/2010

Gitane, vous avez dit gitane !!!!! Comme c'est Rom ! ! !

Mise à jour :

Cette chanson a été mise en musique par Patricia Virly et est en cours d'enregistrement auprès de la SACEM.

 

Je la republierai lorsqu'elle sera dument enregistrée.

 

Les paroles  sont de votre serviteur.

 

 

 

12/08/2010

Le cul de l'ange dans les nuages


Poème pamphlétaire anticlérical

 

 

05/02/2010

Et si la France déclarait la guerre aux poètes ! chantal goya se prend la moustache dans le friseur vapeur

 

La guerre n’intéresse pas les poètes

 

Bonjour je vends du vent

Je vis de l’air du temps

Mes chansons sont des fêtes

Et j’en ai plein la tête

 

La guerre les Talibans

Qu’est-ce qu’on en a à foutre

Nucléaire en l’Iran

Tu l’as dans l’œil la poutre

 

Français au Pakistan

On va vous mettre au pas

Il est venu le temps

D’enlever vos burqas

 

On fait partie d’l’OTAN

Et on est fier de l’être

Nos képis et nos guêtres

Le pas de l’oie tout l’temps

 

A la pêche aux moules moules moules

Avec mon p’tit panier et l’aide des traders

J’amasse et je roule roule roule

En décapotable de luxe lonlère

 

Le poète vend du vent

Et vit sur son divan

Qu’est-ce qu’il a dans la tête

Hors des chansons de fêtes

 

Jéhovah ou Allah

Contre Lady gaga

Nettoyons les ruskov

A la kalachnikov

 

Ce s’rait bien qu’à Bagdad

Le Lann Bihoué bagad

A grands coups de biniou

Fasse suer le burnous

 

Le ministère d’la guerre

N’est plus ce qu’il était

Y’a plus qu’des militaires

Qui aspirent à la paix

 

Dans la vallée là-bas la la la la la la la

Dans la vallée d’l’Euphrate

Y’a des sourates et y’a des blattes

Dans la vallée là-bas la la la la la la la