Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/11/2012

Yfig interviewe Jean-Bernard Coupé (en fait JFC – Judaïque Fried Chiken)

 


 

Nous sommes attablés à la terrasse du bar des chasseurs pêcheurs de Troussebourg (Calvados)

Y :     Bonjour monsieur Jean-Bernard Coupé, merci pour cette …

JB :    Pardon, moi, c’est Jean-François Copé !

Y :     Oui monsieur Copé, nous le savons, mais c’est un artifice, une fleur de rhétorique destinée à tromper l’ennemi pour qu’il n’y voit que du feu !

JB :    Ah bon ! Excellente idée !

Y :     Je reprends où nous en étions resté …. Merci donc.

Ma première question sera de vous demander ce que vous pensez de l’affaire UMP (Ubuesque Machin Politicien) ?

 

JB :    Je ne vois pas de quoi vous parlez ?

Y :     Vous en êtes pourtant le président ?

JB :    Mais non, voyons, je faisais une fleur de rhétorique, je fais semblant de ne pas connaître pour tromper l’ennemi !

Y :     Mais justement, c’est pour cela que je fais semblant d’interviewer un certain Jean-Bernard Coupé, ce pseudo permet de cacher votre réelle identité et de donner votre avis comme si vous étiez un quidam quelconque qui donne une opinion objective !

JB :    Oh la la ! Vous êtes particulièrement tordu !

Y :     Si vous préférez vous exprimer sous votre vrai nom, il n’y a pas de problème.

JB :    (réfléchit longuement)

Marie-Madeleine, la serveuse arrive avec deux cafés et des pains au chocolat.

JB :    Je ne peux pas accepter votre proposition, j’ai été élu, je ne reviendrai pas là-dessus !

Y :     Jean-Bernard, je peux te tutoyer ?

JB :    No problo, tu peux !

Y :     OK ! Alors dis-moi JB, que penses-tu en ton âme et conscience de ce foutoir UMPitre ?

JB :    Tu n’aurais pas la recette de la daube, par hasard ?

Y :     Euh … Oui, ma maman m’en faisait souvent, c’est délicieux !

JB :    Exact ! On dit souvent avec dégout : « c’est de la daube » alors que la daube, c’est un véritable régal !

Y :     Moi, je fais cuire une joue de bœuf pendant deux heures à la cocotte, il faut qu’elle soit très cuite pour fondre dans la bouche. Ensuite, je la coupe en tous petits morceaux et j’y ajoute des rondelles de cornichons et deux jaunes d’œufs. Et je sers la daube avec des patates à la vapeur …. C’est à se taper le cul par terre !

JB :    J’ai bien noté, je vais transmettre ça à mon épouse.

Y :     Et pour l’UMP ?

JB :    Hors de question, j’y suis j’y reste ! J’ai été élu dans la plus parfaite légalité et personne, je dis bien PERSONNE ne me piquera ma place !

Y :     Mais qu’est-ce qu’elle a donc de si extraordinaire cette place ?

JB :    (semble éberlué qu’on lui pose pareille question) !

Y :     ça doit être vraiment bien ! ?

JB :    C’est bien mieux que ça !!! Tiens, ta daube, à côté …… (il prend un air dégouté)  eh bien c’est de la daube !



Les commentaires sont fermés.