Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/07/2007

Référencement

chanteurs
chanteurs

14:25 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : référencement

Pour vous ces quelques pâtes

histoire de nouilles

 

 

 

Prendre quelques pâtes

Des nouilles séfarades

Jetez-les à l'eau frissonnante.

Ajoutez une pincée de sel de Guérande,

Un filet d'huile d'olive

En vers d'Ovide.
Tripotez les nouilles pour qu'elles ne collent pas

L'utilisation d'une spatule de bois

D'arbre de Judée

Est recommandée.
Goûtez les nouilles qu'elles vous soient 'al dente'

Pensez aux maux de Dante.
N'hésitez pas à goûter

Et même à déguster

Moult fois, à l'aide d'un fourchette,

Enroulez l'une des nouilles

Comme à une quenouille

à l'une des dents de la susdite fourchette,
Vous l'élevez bien haut,

Mais pas trop

Pour qu'elle pendouille

Portez sous votre bouche la nouille,

En faisant bien attention

De ne point brûler votre menton,
Croquez à belles dents

La nouille qui attend.

Si la nouille est trop dure,

Elle n'est pas 'al dente' , c'est sûr

Continuez la cuisson.

Si la nouille est trop molle,

Vous avez dépassé le temps de cuisson,

Jetez tout  pas de bol

Et recommencez au début,

Avec d'autres nouilles, ce sera votre but.

Quand in fine

Sont 'al dente',

Jetez-les dans une passoire

Ou un Chinois d'Issoire.
Après égouttage,

Ajoutez le fromage,
Une noix de beurre,

De chez Pasteur.

Re salez si nécessaire

A l'aide d'une salière. 
Pour les gourmands,

Il est grand temps

De déguster ces pâtes succulentes

Servez chaud sans plus attendre.

Bon appétit

26/07/2007

VOTEZ pour MOI

 

 

 

 

VOTEZ pour MOI

 

Je vous promets une vie meilleure

un emploi, au moins quelques heures

des autoroutes sûres des agents à chaque carrefour

je vous promets que vous passerez à votre tour

à la télé et vous pourrez crâner.

 

Je vous promets d'être le plus pur

le plus droit, le plus adroit chaque jour

et je vais faire de ce pays un eldorado

un Colorado, un paradis pour gogos

une niche à toutous, avec du fric à volonté

et la privatisation des restos du coeur

qui vont soudain se mettre à rapporter

car tout le monde fera son beurre.

 

Je vous promets des jours meilleurs

je vous promets des nuits meilleures

je vous promets de tenir toutes mes promesses

et même beaucoup plus si affinités

mais c'est à vous , ceci dit belle abbesse

de m'élire par vos votes bien policés.

 

je vous promets de ne plus crier

de ne plus jurer ni vous frapper

je vous promets de vous écouter

et de faire vos quatre volontés

après que pour moi vous aurez voté

je vous promets de belles maisons

et aussi la santé et la prospérité

et je viendrai vous causer dans la télé

pour vous expliquer mes choix mes raisons

sur la politique extérieure et la chasse aux voleurs

je vous promets de les mettre en prison

et de bouter hors l'hexagone les malheurs

les étrangers qui n'ont pas de papiers de maison

et qui nous bouffent la toison sur le dos

nos femmes sur nos lits et nous piquent nos boulots.

 

je vous promets d'être sage et de parler bas

je vous promets de ne pas piquer dans les caisses de l'état

de ne pas favoriser mes copines mes potes

de mériter la confiance de vos votes

j'irais en pénitence au moins une fois par an

au bureau de vote de mon quartier

pour déposer une gerbe bien arrangée

de fleurs et d'ex voto quelque soit le temps.

 

je vous promets un grand bonheur

votez, votez pour moi et vous aurez tout ça

vous savez bien que c'est moi le meilleur

et que je vous promets de ne pas vous faire de vaines promesses

mais que des promesses que je tiendrais à bout de bras

et vous serez heureuses heureux comme à la messe

quand le curé vous vend son baratin loufoque

en faisant tintinnabuler ses breloques.

 

Les Gogoches

 

 

Voici un plagiat de la chanson de Renaud : les bobos

 

 

 

Les Gogoches

 

 

On les appelle pigeons phalènes

Ou bien gogoches pour les intimes

Dans les chansons de Ségolène

On les retrouve en pleine trime

Ils sont issus d’une vieille classe

Après les courges et les scatos

Pas loin des gauffres, quoique plus chiasses

Je vais vous en faire l’ lever d’rideau

Sont tous autistes c’est comme ça

Mais leur passe-temps c'est l’populo

Dans l’dramatique et les pieds plats

Sont pas peu fiers d’êt’ des gogos

 

Les gogoches, les gogoches

Les gogoches, les gogoches

 

Ils vivent près des lieux pavés

ou dans une caravane tout’ moche

Asiles d’autistes pour ch’tarbés,

Ils admirent  tant l’général Foch

ont des enfants dont faut s’méfier,

qui sucent leur pouce jusqu’à 20 ans

Qui chient d’travers sans se priver

Priver d’ caillera, et de bon temps

L’anus qui fume, je les comprends,

font leurs mariolles leurs intellos

Ont des 4x4, mais pas un franc,

C’est pour ça qu’ils ont des vélos

 

Les gogoches, les gogoches

Les gogoches, les gogoches

 

Ils achètent ‘où est l’bec’ philippe Delerme, Onfray et Télérama,

Mais ne les lisent, c’est rassurant

D’ailleurs y manquerait plus qu’ça.

Ils z’yeutent les restos Congolais mais de loin

Ils passent devant sans s’arrêter

La côte de bœuf dans le lointain

Ils la regardent mais sur ARTE

Canal peluche, télé porno

Sauf pour les matchs du PSG

Là ils ont télé rigolos

 

Les gogoches, les gogoches

Les gogoches, les gogoches

 

Ils écoutent sur leur chaîne hi fi

Radio KTO toute la nuit

Alain Bashung Jacques Dufilo

Et forcement Albert Ducros

Ils aiment le rouge sans même savoir

que l’rouge ça tâche

Bedos cet abruti d’bâtard,

Ce ringard cette ganache

Ils votent Jack Lang et Sarkozy

Mais aiment surtout les z’écolos

Ils enculent le Maire de Paris,

Ardisson et son pote Marco

 

Les gogoches, les gogoches

Les gogoches, les gogoches

 

La femme ressemble à Ségolène

Et l'homme a des allures d’ barjo

Pour leur cache-sexe alu-xylène

Zadig  Voltaire Chrisine Bravo

Ils montrent des mines fatiguées,

les estaminets et les arts martiaux

boivent du coca glacé en écoutant la pluie tomber

une plume dans l’cul bien déchiré

Pour ces gens que je n'aime pas trop

par certains côtés, je redoute…

Qu’on est pas là d’s’en débarrasser

 

 

Les gogoches, les gogoches

Les gogoches, les gogoches