Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/06/2011

Les élites regardent les gens d'en bas avec dédain et condescendance !

 

J'ai longtemps cru qu'il fallait éduquer le peuple, mais ce sont les artistes qu'il faut éduquer.

Tant que les artistes seront des produits de marketing, le peuple s'en détournera !

La loi hadopi ne fait que retarder leur disparition.

Ils peuvent toujours mettre tous les remparts qu’ils veulent autour d’eux, cela ne palliera jamais leur misérabilisme.

On ne remplace pas le talent par des lois.

Je me réjouis, personnellement de la décrépitude du monde des arts, c’est la réponse du peuple à l’élite et HURLER qu’on a du génie, c’est du bruit pour rien.

Certains privilégiés bénéficient de promotions exorbitantes sur les radios et les télés ….. mais ils continuent de s’enfoncer.

La CNC distribue généreusement 565 millions d’euros aux amis des amis et malgré cela, le cinéma est mort.

La dictature de l’argent ne se nourrit que d’argent …….  C’est l’histoire du roi Midas et de ses longues oreilles …… l’argent ne nourrit pas.

Acheter des encarts publicitaires  peut donner le change un moment, mais le filon finit par s’épuiser des deux bouts : lassitude du public et ruine du commanditaire.

Ce n’est pas la qualité des textes qui est mise en cause, c’est son objet.

Quand on se croit au dessus des autres, on ne peut les entendre, et on ne peut les représenter.

Quand les politiques redescendront sur terre, ils seront particulièrement surpris de voir l’état du peuple !

Quand les artistes et les philosophes rejoindront le peuple (je ne parle pas de ce bouffon de Onfray qui enseigne Kant à des vieillards délabrés et béats d’admiration crédule), ils seront stupéfaits de constater la richesse intellectuelle des petites gens et l’ironie crasse dont ils sont les sujets.

Si Villon venait passer ses vacances sur terre, il serait effaré, puis, reprenant ses esprits, et puisant son inspiration de la foule, il nous chanterait notre connerie dans le tuyau de l’oreille jusqu’à nous faire péter le tympan.

Commentaires

Les politiques ? Redescendre sur terre ? Mais en enfilant quels sentier ?
Quant à éduquer les "artistes", leur seule "culture" étant désormais celle de la notoriété, y'a du pain sur la planche;

Pas si sûr que vous que le peuple se détourne des produits marketing...

Écrit par : solko | 11/06/2011

Solko,
Merci de votre passage.
Oui, vous dites vrai, mais ................. chut, il faut faire comme eux : semblant d'y croire !

A bientôt

Écrit par : Yfig et les dazibao coûtent bonbon ! | 11/06/2011

Au fait, Onfray, son cas se résume très bien : c'est un prof de philo, c'est tout !
Qu'il fasse son boulot et qu'il nous laisse, nous, les philosophes philosopher, nous n'avons pas besoin de ses services indigents.

Écrit par : Yfig et les mots cachés ! | 18/06/2011

Les commentaires sont fermés.