Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/11/2012

Nouvelle série, sketches sans avenir ..... sauf si .....


http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/

Ces créations sont mises à disposition sous un contrat Creative Commons

 

MAL DE MAIRE

L’expo d’art contemporain

 

MADAME DE LA COURS - DIRECTRICE DU THEATRE LOCAL (45ans)

Anaïs Hébrard

Metteur en scène. Actrice, artiste. Tout ce qui touche à la culture. Illuminée, chante, récite, improvise, joue, prête à tout pour être subventionnée. Elle est à chaque fois habillée dans le costume du rôle qu’elle joue (car elle sort de répét’)

Cette fois, elle vient demander de l’argent et des locaux à Mme Le Maire pour une exposition d’art contemporain et porte ce jour là un grand chapeau noir, une très grande écharpe rouge sur une cape bleue et elle porte des godasses rouges aussi.

SEQ1

MlM 

Ah MADAME DE LA COURS ,  il ne fallait pas mettre vos beaux habits de rapin pour venir me voir, je ne suis pas daltonienne.

 

MADAME DE LA COURS

Vous aussi vous êtes ravissante Madame Le Maire.

 

MlM 

Alors belle amie que vont me coûter ces louanges ?

 

MADAME DE LA COURS

Je trouve notre ville bien amorphe, pas une manifestation culturelle depuis des siècles et nos concitoyens s’emm … euh … s’ennuient ferme !

 

MlM 

Et vous venez me proposer, je suppute, un remède de cheval pour soigner nos chers villageois ?

 

MADAME DE LA COURS

Vous ne sauriez mieux dire, Madame le Maire. Je viens vous proposer une exposition qui fera date dans l’histoire de notre ville et bien au-delà.

 

MlM 

Jusqu’où ?

 

MADAME DE LA COURS

Mais ….  Justement ….. jusqu’à …..  euh …. Paris et même plus, à l’étranger et partout !

 

 

MlM 

Partout ….  Voulez-vous dire …. Non … vous pensez à ce que je pense  ?

 

MlM regarde en l’air en faisant des mimiques qui simulent l’univers pendant que  MADAME DE LA COURS  opine du chef.

 

     Marianne (moqueuse)

En voulant réveiller les villageois nous voici partis pour époustoufler les extra-terrestres …. Votre réputation va atteindre les étoiles ma chère !

 

Respiration de 5 secondes - Gimmick de Marianne détournée - Musique de la Marseillaise qui déraille

 

SEQ 2

MADAME DE LA COURS fait de grandes gesticulations et annonce :

‘L’infini culturel’ une toile blanche apparaît puis disparaît pour laisser apparaître un vieux vélo tête en bas ‘Régénérescence’ …  apparaissent alors un chameau et une tapette à rat : ‘Allégresse subliminale’, ‘Hylozoïsme quantique’

 

 

MlM est stupéfaite ! Elle demande timidement

Vous avez trouvé ça toute seule ?

 

MADAME DE LA COURS montre Madame Le Maire du doigt et l’autre main sur le cœur prononce cette sentence :

L’art est une affaire sérieuse et il convient d’y accorder toutes les ressources nécessaires pour que les hommes vivent leur humanité.

 

MlM

Et vous entendez quoi par ‘ressources’

 

Marianne

On parie qu’elle veut des sous !

 

Respiration de 5 secondes - Gimmick de Marianne détournée - Musique de la Marseillaise qui déraille

 

SEQ 3

MADAME DE LA COURS (caresse le sein droit de Marianne tout en se passant l’autre main dans les cheveux la tête levée dans une posture des plus inspirées)

            My kingdom for a horse

 

Marianne

Mais c’est horrible, cette femme est une perverse dites-lui de me lâcher immédiatement ou je fais un malheur !

 

MlM

Bon MADAME DE LA COURS , laissez ce buste, il faut conclure !

 

MADAME DE LA COURS  (revient vers MLM)

J’ai besoin de la salle des fêtes pendant une semaine, les agents de service et 5000 euros pour l’installation ?

 

MLM

C’est tout ?

 

MADAME DE LA COURS  (un brin décontenancée)

Vous pensez que j’ai pu oublier quelque chose ?

 

MLM

Je vous accorde 1000 € et n’oubliez pas votre cheval en partant !

 

Pré-générique -

 

Marianne

L’art contemporain est à l’humanité ce que le carré de l’hypoténuse est à la Vénus de Milo.

 

Les commentaires sont fermés.