Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/04/2012

Prochainement .... une pièce en 3 actes de 3 scènes .... comédie dramatique ...

 

Apocalypse nucléaire


comédie dramatique en 3 actes de 3 scènes chacun.

6 personnages pour 3 comédiennes et 3 comédiens.
Durée estimée : 1 heure 30.

Malgré l'intensité dramatique que dégage cette pièce de théâtre aux effets spéciaux explosifs, l'humour est présent tout au long de l'intrigue dont la chute particulièrement originale laissera longtemps le spectateur sur l'expectative !    


.

19/04/2012

Pièce de théâtre (comédie de boulevard) : Un psy peut en cacher un autre

 

Comédie de boulevard de deux actes de cinq tableaux chacun


 

Une pièce qui répond bien au nom de comédie de boulevard. Je dirais même plus, comédie de boulevard du boulevard du boulevard… tant la caricature domine l'intrigue et les personnages.

 

Une pièce dans les règles du vaudeville et de la comédie de boulevard, ça oui, il n’y a aucun doute là dessus l’exercice est réussi. Un scénario découpé de manière équilibrée ce qui sert le rythme, les intrigues et situations qui s’y succèdent avec il est vrai une belle énergie.

 

Une chute qui fonctionne et qui surprend, tout cela est très bien, avec une maîtrise des rouages de la structure. Les dialogues font mouche et sont rythmés.

 

Les personnages sont des caricatures bien faites, on se met aisément dans leur peau, à tous, et ça les rend humains.

 

 

- 1 heure 30
- 13 personnages

 

Minimum : 1 actrice - 3 acteurs (1 acteur pouvant se grimer en actrice)

 

Maximum : 6 actrices - 7 acteurs



 

 

Pièce de théâtre (comédie de boulevard) : Un raout chez les ploutocrates

 

Un raout, c’est une soirée mondaine.

 

Les ploutocrates sont des personnes fortunées qui influencent la vie politique par leur argent.

 

 

 

Autant vous dire qu’il y a du beau linge à cette soirée mondaine.

 

Des gens des lettres et des arts, du spectacle, des hommes politiques, des éditeurs, des producteurs de films , et même des demi-mondaines.

 

Mais on s’apercevra vite que tout ce beau monde ne se fait pas de cadeaux.

 

Bien entendu, le spectateur, lui, n’est pas là pour s’ennuyer, alors, croyez-moi, c’est une franche rigolade.

 

 

 

 

 

 

 

Comédie de boulevard et de mœurs contemporaines en 3 actes de 3 scènes chacun

 

 

 

Durée estimée : 2 heures (avec un entracte)

 

 

 

40 personnages pour une trentaine d’acteurs.


Edité sous forme de livre de poche 5

 

LARAB

 

J’étais dans un bar

 

J’ai demandé un p’tit noir

 

Un grand noir m’a traité de « sale blanc »

 

Je lui ai répondu « espèce de blanc bec »

 

Il m’a aussitôt intenté un procès en appelant la LICRA

 

Les flics sont arrivés sirène hurlante ….

 

Ils étaient deux, deux blacks, il m’ont demandé : « tu as quelque chose contre les noirs ? »

 

J’ai dit : « au contraire j’ai commandé un p’tit noir »

 

Eux : « tu prétends que les noirs sont tous petits ! ? »

 

Moi : « mais non …. Un p’tit noir c’est … »

 

Ils ne m’ont pas laissé le temps de développer, ils m’ont fracassé le crâne et les roustons et m’ont passé les menottes ...

 

Au poste, il n’y avait que des noirs, même le commissaire était noir … J’veux dire …. Il était vraiment noir, pas saoul ! !

 

Il me demande : « Alors ? on veut faire le malin ? »

 

Moi : « mais non, je voulais juste me taper un p’tit noir au comptoir ! »

 

Lui : « Ah ! c’est comme ça, on se fout de moi, on veut jouer les pédophiles … anthropophages ? »

 

Moi : « C’est de l’humour noir ? »

 

Le commissaire : « noir c’est noir il n’y a plus d’espoir … !  vous, les petits blancs vous vous ressemblez tous mais on vous tient, on vous a mis sur liste noire !»

 

On se serait cru dans un mauvais roman de série noire !

 

Il a vu que je broyais du noir, il m’a dit « la prochaine fois tu y réfléchiras à deux fois avant de prétendre bouffer du noir ! »

 

Il a éteint la lumière et je me suis retrouvé dans le noir.

 

C’est à ce moment que je me suis dit que ça allait bien ces histoires de racisme anti blanc et j’ai décidé de créer l’association LARAB (Ligue Anti Racisme Anti Blanc) !

 

 

 

18/04/2012

Tu dors le cancrelat cancre las ?

 

 

Ah ! putain je suis pas un poète !

 

 

Mots vains

 

 

Le grand chateau vide

 

 

Le rap de l'amoureux transi

 

 

 

Isis revival

 

Isis revival

 

Petite Isis pâle en son linceul

 Dessinée à l'encre des glaïeuls

 Chrysalide éphémère

 Altérée de colère

 

Que mes lèvres se posent

 Aux pétales de ta rose

 Goûter à ta rosée

 M'y désaltérer

 

Perles noires

 Aux creux de tes reins

 Aréoles de tes seins

 Laisse-moi boire

 

 Reprendre la vie Puis

 Vertige de ton puits

 Je tombe aérien délétère

 Contre ton sein alexitère

 

Tu me sauves

 Je gis guimauve

 Entre tes griffes d'amphiptère

 Esclave consentant ascétère

 

 Perles noires

 Aux creux de tes reins

 Aréoles de tes seins

 Laisse-moi boire

 

Evanouie ta colère

 Brisé le tain de ta mémoire

 Un Phénix célère

 A lavé l'encre ivoire

 

J'ôte ton linceul

 Redonne à ta complexion

 L'irise d'une Peul

 Témoin de mon exaltation

 

Ces perles noires

 Laisse-moi les boire

 Aux creux de tes reins

 A l’aréole de ton sein

 

 

 

                                                             Yfig  (2002 – 2010)

 

 

 

12/04/2012

La lune rousse ... ballade érotique et douce à écouter sans modération